5 FAÇONS DE PROFITER AU MAXIMUM DE VOS COURS DE MUSIQUE

Ces conseils vous aideront à avoir du succès et une expérience enrichissante dans votre apprentissage d’un instrument. Ce sont des trucs pratiques que nous avons découverts à travers nos années d’enseignement auprès de centaines d’élèves chaque année.

1.    QUEL ÂGE EST LE BON ÂGE – COMMENCER AU BON MOMENT
 
Les adultes peuvent commencer n’importe quel instrument en tout temps. Leur succès est basé sur leur détermination et leur dévouement à la pratique.
Chez l’enfant, commencer au bon âge est la clé du succès de son cours. Certains vous diront que « mieux vaut tôt que tard», cependant, cette attitude peut avoir l’effet inverse et provoquer des conséquences négatives. Si un enfant est introduit trop jeune, il peut se sentir dépassé et frustré et vouloir arrêter ses cours. La dernière chose que vous voulez faire est d’éloigner l’enfant de la musique parce qu’il a vécu une mauvaise expérience qui aurait pu être évitée. Parfois, si l’enfant attend une année pour commencer les cours, son progrès peut être plus rapide. Les enfants qui sont plus vieux que l’âge minimal recommandé vont habituellement bien réussir. Nous avons trouvé les conseils suivants comme étant utiles pour déterminer l’âge minimal d’un enfant qui débute ses cours de musique.
 
2 ½ - 6 Ans
Si un enfant d’âge préscolaire démontre un intérêt enthousiaste et veut commencer la musique, un cours musical de groupe préscolaire lui donnera une bonne base aux éléments essentiels qui lui seront utiles aux cours privés ultérieurs. À cet âge, le cours privé ne fonctionne pas très bien car l’enfant n’a pas encore d’expérience à l’environnement formel telle la maternelle ou l’école et apprend plus efficacement dans l’environnement de l’orientation du jeu préscolaire.
 
Piano
À notre école, 4 ans est l’âge minimal pour commencer les cours de piano. À cet âge, ils ont commencé à développer un plus long niveau d’attention et peuvent retenir plus aisément le matériel. Nous recommandons nos cours de Mini-Mozart.
 
Guitare – Acoustique, Électrique et Basse
8 ans est l’âge minimal que nous recommandons pour les cours de guitare. Jouer de la guitare demande que l’on applique une pression sur les cordes du bout des doigts. Les enfants en bas de 8 ans ont généralement de petites mains et peuvent trouver inconfortable de jouer. Les élèves de basse ont généralement 10 ans et plus. Pour les enfants en bas de ces âges, le ukulele est un bon compromis. Le cours Mini-Aloha est une bonne idée pour les 5-6 ans. 

 
Chant
4 ans est recommandé comme étant le plus jeune âge pour les cours de chant privé. En raison de la nature physique du cours de chant (la technique de respiration, le développement des cordes vocales et de la capacité pulmonaire), le jeune corps n’est généralement pas prêt aux rigueurs de la technique vocale. Pour les enfants de moins de 10 ans, un programme de chant préscolaire qui leur enseigne comment utiliser leur voix correctement, dans un environnement détendu et amusant est recommandé.
 
Batterie
L’âge moyen de notre élève le plus jeune est de 8 ans. Ceci varie beaucoup selon la grandeur de l’enfant. Ils doivent être capables de rejoindre les pédales ainsi que les cymbales.
 
Flûte et Saxophone
En raison de la capacité pulmonaire (et dans le cas du saxophone, la grandeur de l’instrument), nous recommandons que la plupart des vents débutent à l’âge de 9 ans et plus.
 
Violon
Nous acceptons les élèves en violon dès l’âge de 4 ans. Certains professeurs vont accepter les élèves aussi jeunes que 2 ½ ans, cependant, l’expérience démontre que l’apprentissage le plus efficace a lieu quand le débutant a au moins 4 ans.
 
Accordéon
Nos plus jeunes élèves ont 7 ans. Ceci est un instrument assez pesant qui demande beaucoup de manipulation. Les jeunes élèves n’ont habituellement pas la force ni la coordination voulue.
 
2. INSISTEZ POUR UN COURS PRIVÉ POUR APPRENDRE UN INSTRUMENT SPÉCIFIQUE
 
Les cours de groupe fonctionnent bien pour les programmes de débutants et les cours de théorie, cependant, après un cours d’introduction, le cours privé est supérieur à un cours de groupe car il est plus efficace pour ne pas manquer d’éléments importants et chaque élève peut apprendre à son rythme. Le professeur peut ainsi se concentrer sur les forces et les faiblesses de chaque individu. Pour chaque cours, l’élève en question devient le centre de l’attention du professeur. Le professeur apprécie aussi ce cours car il n’a pas à diviser son attention entre 5-10 élèves à la fois et il peut ainsi donner le plus d’aide possible à l’élève.
 
3. PRENEZ LES COURS DANS UN ENVIRONNEMENT D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONEL
 
L’apprentissage n’est pas juste une question d’avoir un professeur qualifié, mais aussi d’être dans un environnement qui met l’accent sur l’éducation musicale. Dans un milieu professionnel, l’élève n’est pas distrait par la télé, les animaux de compagnie, le téléphone qui sonne, les frères et sœurs, etc. Avec seulement qu’une ½ heure à une heure de cours par semaine, l’environnement d’une école professionnelle rapporte de meilleurs résultats car l’accent à cette heure est uniquement l’apprentissage de la musique. Les élèves en milieu scolaire sont aussi motivés en entendant d’autres élèves de différents niveaux et d’autres instruments musicaux. Dans une école de musique, les cours ne sont pas juste un passe-temps ni un à-côté pour le professeur, mais plutôt une responsabilité sérieuse.
 
4. FACILITEZ LA PRATIQUE
 
Comme toute autre chose, s’améliorer en musique demande de la pratique. Le plus gros problème en musique est la corvée de la pratique et la chicane entre les parents et les élèves à pratiquer à tous les jours. Voici quelques façons de faciliter la pratique. 
 
Heure
Fixer la même heure de pratique à chaque jour pour que ça devienne routinier ou habituel. Ceci fonctionne particulièrement bien pour les enfants. Généralement, en fixant l’heure de la pratique plus tôt dans la journée, on nécessite moins de rappels de la part des parents pour faire pratiquer l’enfant.
 
La répétition
Nous utilisons souvent cette méthode pour fixer la pratique des débutants.Pour un jeune enfant, 20-30 minutes de pratique par jour paraissent une éternité. Au lieu de fixer un temps précis, nous préférons utiliser la répétition. Par exemple, 4 fois pour une même pièce chaque jour et 5 fois par jour pour une gamme précise. L’enfant porte moins attention au temps de pratique mais reconnaît que s’il en est à sa 3e  répétition, il a presque fini.
 
La Récompense
Ceci fonctionne autant pour l’élève adulte que l’enfant.Certains adultes se récompensent  en s’offrant un cappuccino après une bonne semaine de pratique. Les parents peuvent encourager l’enfant à pratiquer en leur offrant une récompense occasionnelle pour une bonne pratique. Ici à l’école nous récompensons nos élèves avec des étoiles et des collants sur leurs feuilles de travail. Les éloges semblent être les récompenses les plus désirées. Nous avons tous parfois une semaine avec moins de pratique, dans ce temps là, il y a toujours la prochaine semaine.

 
5. UTILISEZ DU MATÉRIEL D’ENSEIGNEMENT RECONNU
Il existe de l’excellent matériel d’enseignement, développé par des éducateurs professionnels, pour une variété d’élèves. Par exemple au piano, il existe des méthodes pour les jeunes débutants comme il existe des méthodes pour l’élève adulte qui débute. Il existe des livres qui commencent à un niveau où vous vous sentez confortable. Ce matériel a été conçu pour faciliter l’apprentissage et est continuellement amélioré. Ce matériel assure une bonne continuité d’enseignement sans oublier de concepts importants. Si jamais vous avez à déménager, ce matériel est reconnu par d’autres enseignants d’ailleurs et assure une meilleure continuité avec un autre professeur.
 
 
Encore plus important…..
AMUSEZ-VOUS
La musique doit rester quelque chose que l’on aime toute au long de la vie. Alors, inutile de se fixer des buts irréalistes pour soi-même ou ses enfants afin qu’ils apprennent trop vite. Chacun apprend à son rythme et la clé du succès est d’aimer le chemin qui nous y mène.